Articles

Tiques animavet vétérinaire pays de gex

Les tiques sont de retour !

Plus tôt que prévu cette année, les tiques ont déjà fait leur apparition!

Parasites les plus fréquents chez nos chiens, elles sont les plus précoces. La raison est bien simple : une température supérieure à 4°C leur suffit pour s’activer. Les hivers étant moins rigoureux qu’auparavant il faut s’attendre à en voir beaucoup encore cette année !
Afficher l'image d'origineComme cette charmante bestiole est potentiellement porteuse de maladies, un traitement préventif est fortement suggéré tous les mois et toute l’année.

C’est le temps de commencer ce traitement contre l’attachement des tiques.

 

Appelez-nous pour plus de détails afin de bien protéger votre chien.

La tique fait partie de l’ordre des acariens, famille des ixodidés.

Elle est pourvue d’un rostre terminal pourvu de crochets dentés d’une complexité inouïe, entouré de palpes engainants en gouttière, avec des ventouses et des poils, de quatre paires de pattes dont le tarse porte 2 ongles et une caroncule plissée en éventail. Elle respire par des stigmates ; les sexes sont séparés, les œufs donnent des larves minuscules (trois paires de pattes) puis des nymphes à peine visibles. Contrairement aux insectes dont les larves ont une alimentation différente de l’adulte, elles sont déjà hématophages et se nourrissent sur n’importe quel animal et se chargent de milliers de microbes , de virus ou de parasites qu’elles inoculent bien entendu au suivant.

La femelle adulte grimpe environ 50 cm sur des plantes, puis, suspendue par ses pattes arrière se laisse tomber sur les animaux (ou les hommes) qui passent ; mais les larves, nymphes et mâles se baladent tranquillement en transport en commun sur les lézards, oiseaux, insectes, tortues et petits mammifères, rongeurs écureuils hérissons sur les quels ils se nourrissent modestement et qu’ils n’importunent pas, La femelle donc plante son rostre dans la peau du chien et se gave de sang elle décuple de volume puis se laisse tomber à terre ou elle pond (puis elle meurt) des milliers d’œufs qui se transforment en larves puis en nymphes qui peuvent vivre des mois sans nourriture en étant de plus déjà infestants.

Les plus répandus en Europe chez le chien (pratiquement inexistants chez le chat) sont des genre Ixodes, Rhipicephalus, Dermacentor et Haemaphysalis. 

Elles sont le vecteur de maladies mortelles chez le chien : la piroplasmose due à babesia canis parasite endoglobulaire, l’ehrlichiose et la maladie de Lyme (Borréliose) sont les principales. La vaccination est possible pour la piroplasmose et la maladie de Lyme.

Borreliose et piroplasmose doivent obligatoirement être diagnostiquées par examen sanguin.

Destruction des tiques

 Sur le Chien

Préambule : la vente des insecticides est libre (de plus les tiques ne sont pas des insectes) la responsabilité du vendeur de supermarché , de jardinerie, de coopérative ou d’animalerie n’a rien à voir avec celle du vétérinaire, lui seul est entièrement responsable de ses actes. Vous trouverez chez le vétérinaire les produits de dernière génération, il vous conseillera les produits les plus adaptés (comprimés, pipettes ou collier sur ordonnance vétérinaire).

bravecto-antiparasitaire-pour-chien

Prévention sur l’animal : Plusieurs modes d’application sont disponibles

  • COMPRIMES : d’apparition récente, pratiques et longue durée (jusqu’à 12 semaines), ils n’ont pas d’action répulsive.
  • PIPETTES : très efficaces selon les gammes, préconiser les produits à action répulsive.
  • COLLIERS : à base d’Amitraz ou de Pyréthrines (éventuellement Pyréthrines + carbamates)
  • SPRAY : efficaces si à base de fipronil mais besoin de répéter les applications et vaporisation importante dans l’air et risque d’inhaler le produit.
  • POUDRES souvent peu efficaces et peu rémanentes (nécessité d’en mettre régulièrement)
  • SHAMPOINGS : aucun intérêt, inefficaces

L’arrachage manuel

Plusieurs théories s’affrontent une chose est sure, il faut débarrasser l’animal de ses parasites le plus vite possible pour éviter l’inoculation d’agents infectieux.

Pour les uns endormir la tique, pour les autres il faut les arracher violemment, nous vousAfficher l'image d'origine conseillons de les extraire délicatement à l’aide d’un arrache-tique (O’tom) que vous trouvez à la clinique.

Si vous laissez des parties de la tique dans la plaie la plaie risque de s’infecter, n’attendez pas pour consulter.

Si l’animal est couvert de tiques( parfois des centaines) lui donner d’abord un traitement antiparasitaire et le brosser.

N’hésitez pas à nous présenter votre compagnon si vous avez peur de “mal faire”.

Dans son jardin

A réserver aux cas rares ou votre animal se contamine dans le jardin.

Pulvérisation d’insecticides végétaux en solution aqueuse( bien vérifier qu’ils ne tuent pas les abeilles) à base de roténone, pyrèthres végétaux sur les plantes en dessous de 1 m de hauteur ; si l’on associe roténone et pyrèthre, diviser les doses par 3 car l’efficacité est augmentée.

Chez soi

Les tiques sont des parasites extérieurs à la différence des puces, donc le traitement de l’environnement ne se justifie qu’en cas de pulicose !