Actualités sur les Vaccinations de nos Carnivores Domestiques

Saviez-vous que les dernières recommandations en termes de vaccination de nos chers compagnons à 4 pattes ont évoluées récemment ?

En effet, les dernières publications des associations indépendantes européennes (ABCD), américaines (AAHA et AAFP) et internationales (WSAVA) étudiant les protocoles de vaccination des carnivores domestiques nous permettent de vous proposer des vaccinations personnalisées et plus espacées pour vos animaux. Les recommandations pour les vaccinations des jeunes animaux évoluent également.

Les cliniques vétérinaires « Le Colomby » et « Anima-Vet » souhaitent vous proposer une protection à la carte en fonction des risques réels qu’encourent vos animaux, en évitant au maximum de  « sur-vacciner » pour les maladies où nous savons maintenant que les vaccins confèrent une immunité de longue durée (minimum 3 ans) mais également pour les maladies que votre animal à très peu de chance de rencontrer.

Les premières vaccinations du jeune

Les changements principaux concernent les vaccinations avant l’âge de 4 mois.

En effet, les études montrent qu’avec les anciennes recommandations  (vaccinations à 2 mois et à 3 mois puis à 1 an), 8% des chiens et chats ne sont pas protégés par les vaccins entre 4 mois et 1an d’âge.

Cela s’explique par la présence des anticorps (protection), transmis par la mère aux chiots et chatons, qui peuvent rester actifs jusqu’à 4 mois et rendre inefficace la vaccination.

C’est pourquoi les protocoles actuels recommandent 3 injections à :

  • 2 mois d’âge
  • 3 mois d’âge
  • 4 mois d’âge.

Les vaccinations du jeune (ou primovaccination) comprennent également une injection à 1 an après la dernière injection de primovaccination pour compléter l’immunité.

Voilà pourquoi, dès 2018, Les Cliniques Vétérinaires « Le Colomby » et « Anima-Vet » vous recommanderont cette injection à 4 mois d’âge pour vos chiots et chatons.

Les vaccinations des adultes

Les recommandations aboutissent globalement à un espacement des vaccinations mais pas pour l’ensemble des virus et bactéries contre lesquelles on vaccine habituellement.

Voici de manière résumée les maladies concernées :

  • Chez les Chiens : (valences CHP)
    • Maladie de Carré (Distemper Disease = C) = paramyxovirus entrainant des signes respiratoires et neurologiques violents surtout chez les chiots.
    • Hépatite de Rubarth (H)= hépatite contagieuse due à un Adénovirus donnant des symptômes digestifs, oculaire et parfois neurologiques.
    • La Parvovirose (P) = parvovirus donnant une diarrhée hémorragique et des vomissements.
  • Chez les Chats : (Valences CRP)
    • Typhus (P) = parvovirus très proche de la Parvovirose du Chien. Diarrhée, vomissements et léthargie.
    • Coryza (CR) = Association de 2 virus (Herpèsvirus et Calicivirus) impliqués dans cette rhinite très contagieuse associée parfois à conjonctivite, stomatite et anorexie surtout chez les chatons mais des formes graves se rencontrent chez l’adulte également.
  • Chez les Chats et les Chiens :
    • La Rage (R) = Rhabdovirus entrainant des symptômes neurologiques aboutissant systématiquement à la mort. Il s’agit d’une vaccination Légale exigée pour sortir du territoire Français. Elle nécessite 2 injections à 1 an d’intervalle puis tous les 3 ans.

Pour l’ensemble de ces maladies, un rappel tous les 3 ans peut être envisagé en fonction du mode de vie de votre animal et de la bonne réalisation de la primovaccination (premières vaccinations visant à mettre en place l’immunité).

C’est lors de la consultation de santé annuelle avec votre vétérinaire que seules les vaccinations nécessaires seront réalisées.

Pour les autres vaccinations, un rappel annuel reste recommandé :

  • Chez les Chiens :
    • Leptospirose (protection contre 2 à 4 bactéries en France = Valences L, L2, L3 ou L4) = maladie entrainant hépatite, néphrite, léthargie, hémorragies et véhiculées par l’urine des rats. Vaccination conseillée lors de contact possible avec des eaux stagnantes (balades en forêt, étangs, chasse…)
    • Toux de Chenil (Pi et Bb) = Trachéite infectieuse très contagieuse causée par de nombreux virus (dont parainfluenza = Pi) et bactéries (dont Bordetella Bronchiseptica= Bb). La vaccination est conseillée lors de rassemblements de chiens (chenil, éducation, agility, concours, chasse…)
    • Piroplasmose et Maladie de Lyme = maladies parasitaires véhiculées par les tiques. La vaccination est conseillée lors de forte pression parasitaire ou lors d’activité à risque (Chasse) en complément d’une protection antiparasitaire externe efficace.
    • Leishmaniose = maladie parasitaire véhiculée par des Phlébotomes (petits moucherons piqueurs) cantonnés dans la partie sud de la France à ce jour. Vaccination conseillée lors de séjours réguliers dans le sud en complément d’une protection antiparasitaire externe efficace.
    • Herpèsvirose = virus herpétique canin étant responsable de troubles de la reproduction. Vaccination conseillée pour l’élevage uniquement.
  • Chez les Chats :
    • Leucose (L) = rétrovirus entrainant immunosuppression, abattement, infections à répétition, leucémie… Vaccination conseillée lorsque le chat vit en extérieur.
    • Chlamydiose (Ch) = Maladie bactérienne compliquant un coryza et pouvant entrainer avortements et infections chroniques. Vaccination conseillée principalement en élevage.

Conclusions

Nous nous efforçons de respecter au maximum les recommandations des experts en matière de vaccination et ceci dans l’intérêt de votre animal de compagnie.

Il bénéficie d’une meilleure protection tout en  limitant les administrations de vaccins.

Dans tous les cas, une consultation annuelle de santé est recommandée afin de prévenir tout problème de santé le plus tôt possible.

N’hésitez pas à demander conseil à vos vétérinaires qui sauront être à l’écoute et vous proposer des protocoles adaptés à votre animal et son milieu de vie.

Pour en savoir encore plus vous pouvez consulter cet article du Professeur Pépin, PhD au Campus Vétérinaire VetAgroSup de Lyon dans Pratique’Vet.