5 FAITS À SAVOIR SUR LES PARASITES INTESTINAUX DES CHIENS ET DES CHATS

Des petits intrus dans le corps de votre compagnon ? L’idée que votre animal de compagnie puisse être porteur de vers intestinaux est tout sauf réjouissante. Vous ne voulez même pas l’imaginer, on le comprend. Cette situation peut devenir vraiment déplaisante pour votre famille. Voici 5 faits qui vous aideront à mieux connaître ces envahisseurs.

LES PARASITES INTESTINAUX SONT FRÉQUENTS

FAIT: Environ un animal de compagnie sur trois est porteur de parasites intestinaux. Dans la plupart des cas, les vers adultes ne sont pas visibles dans les selles, mais des œufs peuvent être identifiés à l’analyse de celles-ci. Ce sont d’ailleurs ces derniers qui peuvent se propager aux autres animaux ainsi qu’aux humains qui seraient en contact avec l’animal contaminé.

CERTAINS PARASITES PEUVENT ÊTRE DANGEREUX POUR LA SANTÉ DES HUMAINS.

FAIT: Parmi les vers qui peuvent causer des problèmes aux humains, les vers ronds sont le plus souvent identifiés en France. Ce ver à l’aspect rond affecte généralement les chats et les chiens. Lorsqu’un humain est infecté, son système immunitaire lui permet de s’en débarrasser facilement s’il est en bonne santé. La situation est plus problématique pour les enfants et ceux dont la santé est fragile. Dans ce cas, le ver peut migrer dans les tissus et parfois, jusqu’aux yeux, causant ainsi une perte de vision qui est souvent irréversible.

Mieux vaut prévenir que guérir! Le vermifuge, un geste si simple peut vous éviter bien de soucis.

LES CHIOTS ET LES CHATONS DOIVENT ÊTRE VERMIFUGÉS PLUS SOUVENT QUE LES ADULTES

FAIT: Certains parasites peuvent être transmis par le placenta avant la naissance et par la suite, par le lait maternel. Aussi, des vers adultes peuvent pondre des œufs chez les chiots âgés de 2 à 3 semaines. Même s’ils sont plus qu’adorables, les jeunes animaux peuvent donc être une source importante d’infection, c’est pourquoi il est essentiel de les vermifuger tous les mois durant les 6 premiers mois de vie.

LES PARASITES INTESTINAUX SONT SOUVENT ASYMPTOMATIQUES ET RAREMENT VISIBLES

FAIT: Pour la majorité des d’infections chez les adultes, les symptômes sont légers: poils ternes, diarrhée et vomissements occasionnels. Certaines infestations peuvent toutefois causer de l’anémie, une perte de poids importante ou des problèmes pulmonaires. Ce n’est pas ce que nous voulons pour votre meilleur ami. C’est pourquoi il demeure essentiel de vermifuger son animal pour éviter que ces parasites minent sa santé.

LES VERS PEUVENT LAISSER DES ŒUFS INFECTIEUX DANS L’ENVIRONNEMENT

FAIT: Les animaux et les humains s’infectent la plupart du temps en entrant en contact avec des œufs présents dans les selles d’animaux et au sol. Se proliférant comme de la mauvaise herbe, un seul parasite adulte peut pondre jusqu’à 85 000 œufs par jour. Le nombre d’œufs devenant exponentiel, le risque d’infection est alors accru considérant que certains sont très résistants aux intempéries et demeurent infectieux pendant plusieurs années.

Pour toutes ces raisons, un traitement régulier et adapté contre les vers intestinaux permet de protéger votre animal, votre domicile ainsi que ceux qui y vivent. Ils doivent être administrés de façon régulière, par votre vétérinaire qui pourra vous conseiller sur un plan de prévention adapté à votre animal et à son mode de vie.