Coups de chaleur

Fiche conseil sur les coups de chaleur

La température de votre animal augmente et sa respiration s’intensifie suivi d’une perte de conscience ? Ces signes doivent vous alerter car ils peuventtraduire un coup de chaleur pour votre chien, votre chat ou votre NAC.

 

Le coup de chaleur est un état de fièvre extrême (température supérieure à 40.5/41°C) qui survient dans un environnement très chaud et/ou humide, suite à un effort physique intense ou à un confinement dans un milieu mal ventilé, par exemple, lorsqu’un chien effectue une longue course sous une chaleur extrême ou lorsqu’un animal est laissé enfermé dans une voiture l’été (même pour quelques minutes !).

 

L’augmentation brutale de température au sein de l’organisme de l’animal a de nombreuses répercussions, notamment sur le fonctionnement des principaux organes, et peut engendrer des effets secondaires graves, voire mortels.

 

Que faire en attendant de voir le vétérinaire ?

Dans l’attente d’être reçu par votre vétérinaire, quelques actes peuvent sauver votre petit compagnon.

Commencez par:

– Vérifier sa température corporelle

– Le mouiller entièrement avec de l’eau froide (pas de bain glacé)

– Le placer sous un ventilateur et le masser.

Dans un même temps, prévenez votre vétérinaire et amenez lui votre animal le plus rapidement possible. Il l’hospitalisera pour assurer le soutien des diverses fonctions vitales: lutte contre le manque d’oxygénation, contre les troubles cardio-vasculaires et traitement des troubles digestifs et nerveux. Il recherchera ensuite d’éventuelles séquelles de ce coup de chaleur (recherche de troubles de la fonction rénale ou de troubles de la coagulation…)Plus les soins seront réalisés précocement, meilleur sera le pronostic.

chat-qui-boit-de-l-eau

 

 

Conseils de prévention

La prévention du coup de chaleur et des graves séquelles qu’il peut engendrer chez votre animal nécessite de respecter quelques règles simples:

Certains animaux sont prédisposés au coup de chaleur:

– Les races brachycéphales (Shi-tzu, Bouledogue, Carlin…)

– Les jeunes animaux ainsi que les animaux âgés

– Les animaux obèses

– Les animaux déjà fragilisés par un précédent coup de chaleur

– Les animaux présentant des maladies cardio-vasculaires, des affections respiratoires, cérébrales ou encore des maladies endocriniennes (diabète, hyperthyroïdie… )Soyez particulièrement attentif si votre animal présente une de ces caractéristiques.

Eviter toute exposition ou confinement de votre animal dans un environnement mal ventilé (voiture au soleil et même voiture à l’ombre en cas de temps particulièrement chaud et humide) ainsi que tout exercice par temps très chaud et humide.

S’assurer que l’animal ait toujours de l’eau à sa disposition et qu’il dispose d’un environnement aéré et ombragé.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *