Les chenilles processionnaires sont de retour !

Les chenilles processionnaires peuvent être responsables d’envenimation chez nos carnivores domestiques. On les rencontre surtout dans le sud de la France, au printemps (mars à juin), mais le reste de la France n’est pas épargné.

A la fin de l’hiver, les chenilles sortent du nid présent dans l’arbre (pin ou chêne). Elles se mettent alors en file indienne, formant une procession. Elles s’enterrent ensuite dans le sol pour confectionner un cocon et se transforment en chrysalides.

chenille processionnaire

Le chien est principalement touché. L’envenimation chez le chat est moins fréquente car ce dernier a tendance à être plus méfiant, mais reste toutefois possible.

Le chien entre en contact avec la toxine (thaumatopoéine) contenue dans les soies fixées à la surface de la chenille. L’envenimation peut se faire de manière directe (le chien mange ou lèche une chenille) ou indirecte (par inhalation de soies transportées par les vents ou par contact avec le nid).

Signes cliniques

La thaumatopoéine présente dans les soies de la chenille provoque des symptômes locaux et généraux.

Lésions locales :

  • Conjonctivite et ulcères par contact avec les yeux
  • Lésions de toutes les surfaces de contact avec la toxine (lèvres souvent)
  • Buccales : inflammation massive de la bouche et du tube digestif. Le chien salive, n’arrive plus à avaler et présente des démangeaisons. La face enfle et la langue devient bleue. Une nécrose peut se former dans les jours qui suivent. Si la chenille est avalée, les lésions se mettent en place dans l’ensemble du tube digestif.

Troubles généraux

Il s’agit principalement de fièvre, de détresse respiratoire causé par l’œdème formé au fond de la bouche. Des troubles de la coagulation peuvent apparaître, provoquant un risque d’hémorragie. Enfin, un choc allergique peut se produire, pouvant entraîner la mort de l’animal.

Prise en charge 

Si votre chien a ingéré des chenilles, contactez immédiatement votre vétérinaire. Ne le manipuler surtout pas, les soies urticantes pourraient déverser la toxine sur votre peau. Porter des gants de préférence.

Le vétérinaire procédera alors à un rinçage de la bouche et mettra en place un traitement pour les troubles généraux.

 

Pronostic

Il dépend de la sévérité des lésions et de la rapidité de la prise en charge. Plus la prise en charge est rapide, moins le pronostic sera sombre.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *