Les chenilles processionnaires sont de retour !

Les chenilles processionnaires peuvent être responsables d’envenimation chez nos carnivores domestiques. On les rencontre surtout dans le sud de la France, au printemps (mars à juin), mais le reste de la France n’est pas épargné.

A la fin de l’hiver, les chenilles sortent du nid présent dans l’arbre (pin ou chêne). Elles se mettent alors en file indienne, formant une procession. Elles s’enterrent ensuite dans le sol pour confectionner un cocon et se transforment en chrysalides.

chenille processionnaire

Le chien est principalement touché. L’envenimation chez le chat est moins fréquente car ce dernier a tendance à être plus méfiant, mais reste toutefois possible.

Le chien entre en contact avec la toxine (thaumatopoéine) contenue dans les soies fixées à la surface de la chenille. L’envenimation peut se faire de manière directe (le chien mange ou lèche une chenille) ou indirecte (par inhalation de soies transportées par les vents ou par contact avec le nid).

Signes cliniques

La thaumatopoéine présente dans les soies de la chenille provoque des symptômes locaux et généraux.

Lésions locales :

  • Conjonctivite et ulcères par contact avec les yeux
  • Lésions de toutes les surfaces de contact avec la toxine (lèvres souvent)
  • Buccales : inflammation massive de la bouche et du tube digestif. Le chien salive, n’arrive plus à avaler et présente des démangeaisons. La face enfle et la langue devient bleue. Une nécrose peut se former dans les jours qui suivent. Si la chenille est avalée, les lésions se mettent en place dans l’ensemble du tube digestif.

Troubles généraux

Il s’agit principalement de fièvre, de détresse respiratoire causé par l’œdème formé au fond de la bouche. Des troubles de la coagulation peuvent apparaître, provoquant un risque d’hémorragie. Enfin, un choc allergique peut se produire, pouvant entraîner la mort de l’animal.

Prise en charge 

Si votre chien a ingéré des chenilles, contactez immédiatement votre vétérinaire. Ne le manipuler surtout pas, les soies urticantes pourraient déverser la toxine sur votre peau. Porter des gants de préférence.

Le vétérinaire procédera alors à un rinçage de la bouche et mettra en place un traitement pour les troubles généraux.

 

Pronostic

Il dépend de la sévérité des lésions et de la rapidité de la prise en charge. Plus la prise en charge est rapide, moins le pronostic sera sombre.

Tiques animavet vétérinaire pays de gex

Les tiques sont de retour !

Plus tôt que prévu cette année, les tiques ont déjà fait leur apparition!

Parasites les plus fréquents chez nos chiens, elles sont les plus précoces. La raison est bien simple : une température supérieure à 4°C leur suffit pour s’activer. Les hivers étant moins rigoureux qu’auparavant il faut s’attendre à en voir beaucoup encore cette année !
Afficher l'image d'origineComme cette charmante bestiole est potentiellement porteuse de maladies, un traitement préventif est fortement suggéré tous les mois et toute l’année.

C’est le temps de commencer ce traitement contre l’attachement des tiques.

 

Appelez-nous pour plus de détails afin de bien protéger votre chien.

La tique fait partie de l’ordre des acariens, famille des ixodidés.

Elle est pourvue d’un rostre terminal pourvu de crochets dentés d’une complexité inouïe, entouré de palpes engainants en gouttière, avec des ventouses et des poils, de quatre paires de pattes dont le tarse porte 2 ongles et une caroncule plissée en éventail. Elle respire par des stigmates ; les sexes sont séparés, les œufs donnent des larves minuscules (trois paires de pattes) puis des nymphes à peine visibles. Contrairement aux insectes dont les larves ont une alimentation différente de l’adulte, elles sont déjà hématophages et se nourrissent sur n’importe quel animal et se chargent de milliers de microbes , de virus ou de parasites qu’elles inoculent bien entendu au suivant.

La femelle adulte grimpe environ 50 cm sur des plantes, puis, suspendue par ses pattes arrière se laisse tomber sur les animaux (ou les hommes) qui passent ; mais les larves, nymphes et mâles se baladent tranquillement en transport en commun sur les lézards, oiseaux, insectes, tortues et petits mammifères, rongeurs écureuils hérissons sur les quels ils se nourrissent modestement et qu’ils n’importunent pas, La femelle donc plante son rostre dans la peau du chien et se gave de sang elle décuple de volume puis se laisse tomber à terre ou elle pond (puis elle meurt) des milliers d’œufs qui se transforment en larves puis en nymphes qui peuvent vivre des mois sans nourriture en étant de plus déjà infestants.

Les plus répandus en Europe chez le chien (pratiquement inexistants chez le chat) sont des genre Ixodes, Rhipicephalus, Dermacentor et Haemaphysalis. 

Elles sont le vecteur de maladies mortelles chez le chien : la piroplasmose due à babesia canis parasite endoglobulaire, l’ehrlichiose et la maladie de Lyme (Borréliose) sont les principales. La vaccination est possible pour la piroplasmose et la maladie de Lyme.

Borreliose et piroplasmose doivent obligatoirement être diagnostiquées par examen sanguin.

Destruction des tiques

 Sur le Chien

Préambule : la vente des insecticides est libre (de plus les tiques ne sont pas des insectes) la responsabilité du vendeur de supermarché , de jardinerie, de coopérative ou d’animalerie n’a rien à voir avec celle du vétérinaire, lui seul est entièrement responsable de ses actes. Vous trouverez chez le vétérinaire les produits de dernière génération, il vous conseillera les produits les plus adaptés (comprimés, pipettes ou collier sur ordonnance vétérinaire).

bravecto-antiparasitaire-pour-chien

Prévention sur l’animal : Plusieurs modes d’application sont disponibles

  • COMPRIMES : d’apparition récente, pratiques et longue durée (jusqu’à 12 semaines), ils n’ont pas d’action répulsive.
  • PIPETTES : très efficaces selon les gammes, préconiser les produits à action répulsive.
  • COLLIERS : à base d’Amitraz ou de Pyréthrines (éventuellement Pyréthrines + carbamates)
  • SPRAY : efficaces si à base de fipronil mais besoin de répéter les applications et vaporisation importante dans l’air et risque d’inhaler le produit.
  • POUDRES souvent peu efficaces et peu rémanentes (nécessité d’en mettre régulièrement)
  • SHAMPOINGS : aucun intérêt, inefficaces

L’arrachage manuel

Plusieurs théories s’affrontent une chose est sure, il faut débarrasser l’animal de ses parasites le plus vite possible pour éviter l’inoculation d’agents infectieux.

Pour les uns endormir la tique, pour les autres il faut les arracher violemment, nous vousAfficher l'image d'origine conseillons de les extraire délicatement à l’aide d’un arrache-tique (O’tom) que vous trouvez à la clinique.

Si vous laissez des parties de la tique dans la plaie la plaie risque de s’infecter, n’attendez pas pour consulter.

Si l’animal est couvert de tiques( parfois des centaines) lui donner d’abord un traitement antiparasitaire et le brosser.

N’hésitez pas à nous présenter votre compagnon si vous avez peur de “mal faire”.

Dans son jardin

A réserver aux cas rares ou votre animal se contamine dans le jardin.

Pulvérisation d’insecticides végétaux en solution aqueuse( bien vérifier qu’ils ne tuent pas les abeilles) à base de roténone, pyrèthres végétaux sur les plantes en dessous de 1 m de hauteur ; si l’on associe roténone et pyrèthre, diviser les doses par 3 car l’efficacité est augmentée.

Chez soi

Les tiques sont des parasites extérieurs à la différence des puces, donc le traitement de l’environnement ne se justifie qu’en cas de pulicose !

 

Education : apprendre la propreté à votre chiot

Vous venez d’adopter un nouveau petit compagnon, voici quelques conseils d’éducation pour le rendre propre et stopper les petits accidents à la maison.

Chaque chiot à son propre rythme. Certains vont être propre rapidement d’autres mettront plusieurs mois. Pour un chiot, être propre, c’est ne pas faire ses besoins à l’endroit où il dort, pour les maître, être propre, c’est qu’il ne fasse pas ses besoin à l’intérieur de la maison. Voici quelques astuces pour vous aider :

  • Sortez le régulièrement : votre chiot ne pourra pas se retenir sur les premiers mois de sa vie, il faut donc le promener (ou le faire sortir dans le jardin si vous en avez un)  dans l’idéal toutes les 2-3 heures pour lui donner l’habitude de faire ses besoins dehors.
  • Les moments stratégique pour le sortir: votre chiot aura surtout envie de faire ses besoins à certains moments de la journée notamment après le repas,  après une sieste ou après une phase de jeu.
  • S’il fait dans la maison et que vous le voyez faire: portez le jusqu’à dehors accompagner d’un NON ! ferme de la voix pour lui faire comprendre votre mécontentement. En le portant à ce moment là, le seul fait d’être dérangé incitera votre compagnon à faire ses besoin dehors. Attendre qu’il finisse ses besoins dehors et le féliciter comme si il était la 8ème merveille du monde.
  • S’il fait dans la maison en votre absence: ignorez et nettoyer discrètement en l’absence du chiot car même s’il préfère faire ses besoins dehors votre chiot au début n’aura pas forcément la capacité de se contrôler jusqu’à ce que vous le sortiez. Pour faire accepter votre règle, c’est à vous de le guider et d’anticiper.

A ne pas faire lorsque vous le voyez faire ses besoins à l’intérieur:

  • Ne le frappez pas
  • Ne le secouez pas
  • Ne lui mettez pas le nez dans son urine

Ces trois actes sont incompréhensibles pour le chiot et risquent de le rendre craintif au contact humain, et retarder l’apprentissage de la propreté.

Chien propreté

hygiène dentaire

Le tartre chez les chats et les chiens

Comment se forme le tartre ?

Les bactéries naturellement présentes dans la salive s’agglutinent à la surface des dents et produisent des substances qui forment une pellicule de couleur orange recouvrant les dents. Chez l’homme, cette pellicule est nettoyée régulièrement par le brossage des dents mais chez votre animal, cette pellicule s’épaissit et avec le temps, la plaque dentaire s’étend sous la gencive.

Certaines races de chiens sont particulièrement prédisposées à la formation de tartre, par exemple le Caniche, le Yorkshire, le Pékinois, le Shih-Tzu, le Cocker etc..

Les conséquences du tartre

Le tartre chez le chien n’est pas uniquement un problème esthétique, il peut constituer un réel problème de santé. Il est responsable de la mauvaise haleine de votre compagnon et s’accumule sous la gencive. Celle-ci est alors en permanence irritée et fragilisée et cela peut conduire notamment à une gingivite, des infections buccales, des abcès. Les dents peuvent également être rongées par le tartre et sont alors amenées à tomber.

Il faut toujours garder en mémoire que le tartre s’accumule en permanence, et s’insinue sous la gencive. Celle-ci est en permanence irritée et fragilisée : on a souvent une gingivite (inflammation de la gencive, qui se reconnaît à leur couleur rouge), des saignements au moment des repas, des infections buccales, des abcès. Les dents peuvent également être atteintes, et il n’est pas rare d’avoir des dents totalement rongées, qui tombent ou qui ne tiennent plus dans la bouche que par la couche de tartre. De plus, les microbes qui s’y développent passent dans le sang et peuvent se fixer dans différents organes (cœur, reins) contribuant ainsi au développement de maladies qui peuvent être graves : insuffisance cardiaque et rénale chez l’animal âgé.

Avant détartrage

                               Avant détartrage

Quelle solution si votre chat ou votre chat a les dents entartrées ?

Tout d’abord, surveillez bien l’apparition du tartre en regardant régulièrement les dents de votre chien ou de votre chat. Le tartre apparaît d’abord au niveau des molaires et prémolaires et arrive plus tardivement sur les crocs.

Si vous voyez que les gencives sont rouges, enflées ou qu’elles saignent parfois, il faut faire faire un  détartrage à votre compagnon.

Le détartrage

Le détartrage est une intervention indolore pratiquée par votre vétérinaire : le chien est placé sous anesthésie générale, ceci afin qu’il reste immobile pendant la durée de l’intervention. Le tartre est décollé par ultra-sons, comme chez le dentiste et donc donc sans douleur. puis le vétérinaire applique une pâte pour polir les dents. Le détartrage est un traitement, mais ne constitue pas une prévention du tartre. Il est toutefois possible de retarder l’apparition ou la réapparition du tartre, ceci grâce à quelques précautions.

Comment retarder l’apparition du tartre ?

L’idéal pour entretenir une bonne hygiène buccale chez votre chien est de lui brosser régulièrement les dents. Ceci est possible si vous habituez très jeune votre chien à être ainsi manipulé.Il existe aussi des kits spécialement adaptés, composés d’un doigtier et d’une pâte dentifrice abrasive dont le goût convient aux chats et aux chiens.

L’autre solution est de donner à votre chien une nourriture dont la composition et la texture permettent un nettoyage naturel des dents.Une nourriture à base de croquettes retarde l’apparition du tartre, tandis que l’alimentation humide (boîtes et la pâtée) favorise au contraire son apparition.
Les friandises pour chien sous forme d’os à mâcher ou de bâtons à croquer ont aussi une action intéressante sur le nettoyage des dents. De même, des produits liquides à dissoudre dans l’eau de boisson ou de la poudre à disperser sur l’alimentation existent également.

Coups de chaleur

Fiche conseil sur les coups de chaleur

La température de votre animal augmente et sa respiration s’intensifie suivi d’une perte de conscience ? Ces signes doivent vous alerter car ils peuventtraduire un coup de chaleur pour votre chien, votre chat ou votre NAC.

 

Le coup de chaleur est un état de fièvre extrême (température supérieure à 40.5/41°C) qui survient dans un environnement très chaud et/ou humide, suite à un effort physique intense ou à un confinement dans un milieu mal ventilé, par exemple, lorsqu’un chien effectue une longue course sous une chaleur extrême ou lorsqu’un animal est laissé enfermé dans une voiture l’été (même pour quelques minutes !).

 

L’augmentation brutale de température au sein de l’organisme de l’animal a de nombreuses répercussions, notamment sur le fonctionnement des principaux organes, et peut engendrer des effets secondaires graves, voire mortels.

 

Que faire en attendant de voir le vétérinaire ?

Dans l’attente d’être reçu par votre vétérinaire, quelques actes peuvent sauver votre petit compagnon.

Commencez par:

– Vérifier sa température corporelle

– Le mouiller entièrement avec de l’eau froide (pas de bain glacé)

– Le placer sous un ventilateur et le masser.

Dans un même temps, prévenez votre vétérinaire et amenez lui votre animal le plus rapidement possible. Il l’hospitalisera pour assurer le soutien des diverses fonctions vitales: lutte contre le manque d’oxygénation, contre les troubles cardio-vasculaires et traitement des troubles digestifs et nerveux. Il recherchera ensuite d’éventuelles séquelles de ce coup de chaleur (recherche de troubles de la fonction rénale ou de troubles de la coagulation…)Plus les soins seront réalisés précocement, meilleur sera le pronostic.

chat-qui-boit-de-l-eau

 

 

Conseils de prévention

La prévention du coup de chaleur et des graves séquelles qu’il peut engendrer chez votre animal nécessite de respecter quelques règles simples:

Certains animaux sont prédisposés au coup de chaleur:

– Les races brachycéphales (Shi-tzu, Bouledogue, Carlin…)

– Les jeunes animaux ainsi que les animaux âgés

– Les animaux obèses

– Les animaux déjà fragilisés par un précédent coup de chaleur

– Les animaux présentant des maladies cardio-vasculaires, des affections respiratoires, cérébrales ou encore des maladies endocriniennes (diabète, hyperthyroïdie… )Soyez particulièrement attentif si votre animal présente une de ces caractéristiques.

Eviter toute exposition ou confinement de votre animal dans un environnement mal ventilé (voiture au soleil et même voiture à l’ombre en cas de temps particulièrement chaud et humide) ainsi que tout exercice par temps très chaud et humide.

S’assurer que l’animal ait toujours de l’eau à sa disposition et qu’il dispose d’un environnement aéré et ombragé.

voyage animaux 6

Vous partez en voyage avec votre compagnon ?

Quelques conseils pour partir en toute sécurité

Voyager dans les pays d’Europe : réglementation

Pour emmener votre animal avec vous en voyage, certaines conditions doivent être respectées. Vous devez posséder un passeport européen pour votre animal avec les vaccins à jour notamment la vaccination antirabique (la rage). Par conséquent le chiot doit être âgé de 3 mois et 21 jours minimum.

Votre animal doit également être identifié soit par une puce électronique si l’identification est postérieure au 3 juillet 2011, soit par tatouage si identification est antérieure au 3 juillet 2011.

Le nombre d’animaux :

Si vous partez avec moins de 5 animaux, ceux-ci sont soumis à un contrôle d’identité par la douane du pays d’entrée.

Cependant, si vous partez avec plus de 5 animaux, ce contrôle est effectué par les services vétérinaires du poste d’inspection frontalier dans une station agréée. Étant donné qu’il n’en existe pas dans tous les aéroports, vous pouvez vous retrouver face à des contraintes supplémentaires, par exemple, la mise en quarantaine de l’animal.

Attention : si pour atteindre votre destination finale, vous devez passer par d’autres pays qui ne sont pas dans l’Union Européenne, vous devez vous conformer à la réglementation du ou des pays de transit.

Particularité pour la sortie d’un chien au Royaume-Unis, à Malte, en Finlande ou en Irlande :

Ces quatre pays exigent que l’animal soit âgé de 3 mois et qu’il soit vermifugé 3 à 5 jours avant son arrivée dans le pays. L’administration de ce traitement doit être certifié par le vétérinaire qui le lui a donné.

voyage animaux

Gérer le stress du voyage

Pour les chats :

Les départs en vacances avec un chat peuvent être source de stress tant pour le chat que pour le propriétaire. Voici donc quelques conseils pour partir détendu :

Les chats doivent voyager dans une cage (ou sac) de transport qui doit être un lieu rassurant pour lui. La pulvérisation de phéromones dans les coin de la cage permet de rendre rapidement ce lieu apaisant. Cependant, si votre cage à déjà servi dans le passé pour un chat stressé, il faut néttoyer soigneusement celle-ci avant de pulvériser les phéromones. Il est conseillé d’effectué les pulvérisations plusieurs jours avant le départ et le jour du transport, 30 minutes avant de mettre le chat à l’intérieur.

voyage animaux 3voyage animaux 2

 

 

 

 

 

 

« Après le transport, dois-je le laisser aller dehors ou le laisser enfermé pour ne pas qu’il se perde ? »

S’il s’agit d’un animal qui, le reste de l’année, n’a pas accès à l’extérieur, mieux vaut ne pas le laisser sortir. En effet au retour, il risquerait de ne plus supporter de se retrouver sans accès à l’extérieur.

S’il s’agit d’un chat qui a déjà un accès à l’extérieur toute l’année, il doit explorer son nouveau lieu de vie progressivement afin de pouvoir retrouver son chemin lors des sorties. Il est alors conseillé de le laisser à l’intérieur de l’habitation quelques heures puis de lui permettre d’explorer l’extérieur à son rythme. La familiarisation de ce nouveau lieu de vie peut être accélérée par le branchement d’un diffuseur de phéromones ou d’huiles essentielles dès l’arrivée dans le lieu de vacances.

Pour les chiens :

Les départs en vacances sont faciles pour les chiens habitués à voyager toute l’année ou capables de s’adapter très vite à des milieux nouveaux.
Certains sont très stressés et il est intéressant de préparer leur voyage à l’avance.

Si votre chien est peu adaptable, connu pour avoir du mal à modifier ses habitudes, un traitement peut être mis en place de façon préventive.

voyage animaux 4

Lors de voyages en train ou en car, un chien qui ne voyage pas en sac (poids du chien supérieur à 6 kg) doit être capable de supporter le port d’une muselière si un autre voyageur le demande.

Une habituation à la muselière peut être réalisée dans les semaines qui précèdent le voyage.

 

L’équipe vous souhaite un bon voyage !

voyage animaux 5

chiot adoption

Adoption d’un chiot, bien choisir son chiot

Voici quelques conseils à savoir avant l’adoption d’un chiot :

Premières choses à faire

Il est important de choisir avec soin la race de chien que vous souhaitez adopter avant d’en ramener un à la maison. Il est très facile de se laisser attendrir par le regard d’un chiot, mais n’oubliez pas que le fait de choisir un chien est un engagement à long terme, il vaut donc mieux que vous soyez compatibles avec votre chien.

Un chien doit non seulement correspondre à votre mode de vie, mais aussi à votre environnement. Par exemple, si vous vivez dans une petite maison avec peu d’espace à l’extérieur , un petit chien vous conviendra davantage.

Tout comme la race, l’âge est un autre critère important à prendre en compte lors de l’adoption d’un chien. Etant donné que les chiots nécessitent beaucoup de travail pour leur éducation, vous devriez peut-être vous poser la question suivante : « Est-ce que je ne ferais pas mieux d’adopter un chien adulte ? » si vous n’avez pas suffisamment de temps à consacrer à la surveillance d’un audacieux petit chiot !

Si vous êtes sûr qu’un chiot est l’idéal pour vous, vient alors une étape très agréable : le choix de votre nouvel ami !

 

Choisir un éleveur ou adopter un chiot abandonné

Vous pouvez acheter un chiot soit chez un particulier ou un éleveur. Pour être sûr de trouver un éleveur réputé qui vous conseillera au mieux pour vous et votre chiot, la SCC (Société Centrale Canine) a mis en place un programme d’élevage certifié pour fournir une liste d’éleveurs fiables qui respectent les directives. Les clubs d’élevage et les associations sont également des ressources précieuses pour trouver des éleveurs recommandés.

A partir du 1er janvier 2016, la réglementation concernant la protection des animaux de compagnie est renforcée et de nouvelles obligations sont applicables pour encadrer la vente et l’élevage de chiens et de chats. Ce qui change :

-L’obligation pour un particulier de se déclarer éleveur dès la 1ère portée vendue

L’obligation d’immatriculation pour tous les élevages. Pour cela, l’éleveur devra préalablement faire une déclaration auprès de la chambre d’agriculture et obtenir un numéro SIREN

-Le renforcement des mentions obligatoires pour toute publication d’annonce de cession à titre onéreux.Le numéro SIREN sera la condition de validation des petites annonces gratuites sur Internet. Et les acheteurs pourront eux-mêmes vérifier la validité du numéro SIREN, en se rendant sur le site infogreffe.

-L’interdiction de vendre en libre-service tout animal vertébré

N’oubliez pas qu’il existe une alternative à l’achat d’un chiot chez un éleveur. Il y’a de nombreux chiots qui sont abandonnés ou qui ont besoin, pour une raison quelconque, d’un nouveau foyer accueillant. Vous pouvez choisir de chercher un chiot dans un refuge pour animaux(sosanimauxpaysdegex.free.fr) ou dans un centre d’accueil dans votre pays.

Pour obtenir plus d’informations sur l’adoption d’un chien dans votre région, contactez l’une des organisations internationales compétentes, telles que la SCC.

L’âge idéal pour acquérir un chiot

L’âge idéal pour acquérir un chiot de compagnie se situe généralement entre 2 et 3 mois. Le chiot est sevré à 6 semaines, mais a encore besoin de sa mère quelques temps. Cependant rien ne vous empêche de choisir votre chiot avant cet âge et de le laisser à l’élevage jusqu’au jour de l’achat.

Passé 3 à 4 mois, le chiot a pris de nombreuses habitudes, il est difficile de l’éduquer mais cela n’est pas impossible.

A noter :

Un chiot enlevé trop tôt à sa mère risque d’être plus agressif (ou peureux) à l’égard de ses congénères, de ses maîtres ou des autres personnes, car il n’aura pas complètements acquis les notions de distance de sécurité et de respect d’autrui.

Il est interdit de vendre un chiot avant l’âge de 8 semaines

 

En conclusion :

Vous avez maintenant votre adorable chiot et il est temps de passer à l’éducation,partie qui sera abordée ultérieurement.

Attention, nous nous trouvons dans la période de vente de chiot  en animaleries, salons .. il est fortement déconseillé d’acheter dans ces expositions.